AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Show Must Go On [PV - Jacob]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ellen Ô Sade
T r a q u e u s e
T r a q u e u s e
avatar

Féminin MESSAGES : 163
INSCRIPTION : 19/06/2009
HUMEUR : Affamée

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Show Must Go On [PV - Jacob]   Mar 18 Aoû - 22:47

    Une envie irrésistible de chercher les ennuis s'était insinuée dans ma tête. Je n'avais d'autres désirs ce matin que de chercher la bagarre. Mon idée? Aller à la réserve Quileute, depuis ma plus tendre enfance, alors que je n'étais qu'humaine, je cherchais toujours à attirer le danger, pour lui mettre une bonne trempe. J'aimais le risque, j'aimais lui botter les fesses, lui prouver à ce risque que c'était moi la plus terrible.
    Je suis le danger.
    Alors sans hésiter je décidais d'aller à la réserve dès la tombée de la nuit. Non pas pour y être moins visible, les chiens, ces loups, tout comme moi, pouvaient voir en pleine nuit aussi bien qu'en plein jour. Non, parce que j'aimais la fraicheur de la lumière de la lune sur ma peau. Que je voulais voir ces loups dans mon élément, la nuit était mon berceau, mon refuge, mon repaire. J'aimais la brise nocturne accompagner mes pas et souligner la précieuse odeur de mes proies.. Humaines ou non.


    « It's Raining men! Hallelujah it's raining men !... »

    Voilà que de la musique fait irruption dans ma journée, la nuit va bientôt tomber, j'ai passé des heures rêver de ma folie, de mon escapade dans un territoire ennemis aux vampires. Et là, ma radio me joue des tours, elle m'envoie de la musique à fond, hasbeen à souhait, et je met à danser...
    Fringuante, sautillante, je danse, je virevolte, et je chante...

    C'est donc sur les paroles de ce tube de folie que je me suis préparée pour sortir, balançant sur mon lit un mini short en jean noir, un pull sans manches de la même couleur, et des bottines en daim lacées, noires évidement. Je me sentais telle une jamesbond girl. Prête à tout péter, j'avais la pêche et l'envie de me battre, d'en faire voir de toutes les couleurs à ces chiens mouillés.. Rageuse moi? Non. Enfin...

    J'avais enfilé mes vêtements en rythme, tout en continuant à danser, me trémoussant devant le miroir comme une star de plateau télé. J'avoue que si quelqu'un m'avait vue dans cet état, il aurait été persuadé que j'étais folle, ce qui était le cas, en tout temps, mais cette personne aurait aussi été loin de me juger dangereuse. Chose à ne pas négliger. J'étais dangereuse, plus que tout, car je n'avais aucune limite, aucune peur, ni d'avoir mal, ni de blesser, ni même de tuer. Je voulais tout simplement jouer, la vie était un jeu, la non vie aussi, la traque, la chasse, les mauvaises rencontres. Tout pour moi était l'objet d'amusement, et peu importe le dénouement de la soirée, je comptais avant tout, m'éclater..

    Je pris le chemin de la forêt de La Push, avec la ferme intention d'y rencontrer très rapidement un de ces fauves. L'air de la nuit me brisait, le vent me battait les oreilles alors que je sautais d'arbre en arbre une fois l'orée de la forêt passée. J'étais parfaitement à l'aise, dans mon élément, même si ce territoire ne me souhaiterait pas la bienvenue. Je débouchais dans une clairière. Je m'arrêtais net, encore perchée dans un sapin. Il y avait quelqu'un, je le sentais, tous mes sens en éveil me criaient sa présence. Je ne pouvais l'ignorer, et je doutais qu'il n'avait pas sentit ma propre venue.


    *Show must go on...*

    Une autre musique cette fois s'enfilait dans ma tête, le show en effet pouvait commence. C'est d'un bon énergique que je me suis lancée, retombant sans soucis sur mes deux pieds, tel un chat devant ce chien galeux de Quileute.

    « Bonsoir.. Boule de poils. »

    Il ne me connaissait pas, mais n'aller pas tarder à deviner ma folie, mon désir de tuer, ma nature de traqueuse. Il avait tord de craindre les Cullen, c'étaient des agneaux, j'étais le prédateur. Et j'avais fort envie de jouer à chat avec le toutou indien ce soir...

_________________



~ Je t'aimais je t'aime et je t'aimerai... de toute ma haine... ~

- Ohhh comme tu as de grandes dents!!
- c'est pour mieux te bouffer mon enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacob black
Chasseur de vampires
avatar

Masculin MESSAGES : 97
INSCRIPTION : 18/08/2009
AGE : 26
Localisation : La push
HUMEUR : Bonne

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: Show Must Go On [PV - Jacob]   Mar 18 Aoû - 23:43

Aujourd’hui avait été une journée calme. En effet, Sam avait décidé de m’accorder un jour de repos amplement mérité après des semaines de surveillance dans toute la réserve. Je n’avais pas fait grand chose la matinée puisque je m’étais réveillé tard, aillant fait une grâce matinée. C’est donc légèrement reposais que j’entamé cette journée qui se promettait d’être calme. A l’heure du déjeuner, mon père reçut Sue ainsi que Seth a mangeaient ce qui m’arrangea grandement car, Sue avait pour habitude de cuisiné lorsqu’elle était invité chez nous. Mon père n’avait mit qu’une fois les pieds dans la cuisine pour y cuisiner, et ce jour là, il avait mit le feu a son poulet ainsi qu’a une moitié de la cuisine. Donc Sue préférait cuisiner elle-même pour ne pas risquer d’être brûlait. Durant le diner, on père était en grande conversation avec Sue ce qui ne me gêné aucunement puisque Seth était là pour me tenir compagnie. J’aimais bien ce gosse car il possédait un cœur énorme, mais surtout, une conversation hors norme surement hériter de sa mère. Je connaissais bien Harry, et celui ci était plutôt calme et discret comme sa fille Leah. Malheureusement, le vieux Harry était mort laissant derrière lui une femme et deux enfants en pleine adolescence. Bref, le repas fut délicieux et heureusement, Sue avait prévu large car elle savait que je mangeais beaucoup. Depuis ma transformation, j’avais sans cesse faim, ce qui ne manquait pas d’agacer mon père qui devait sans cesse acheter de la nourriture. Lorsque le repas fut engloutit, que Sue et Seth soit partit, mon père retourna devant la télévision pour regarder encore une fois un match de baseball. Cela me passionnais avant, quand ma seul préoccupation était de suivre Embry et Quil a travers Port Angeles a la recherche de filles a draguer.
Mais désormais, je n’avais plus vraiment le temps de suivre les compétitions avec mon emploie du temps surcharger. Laissant mon père dans le salon, j’allais dans ma chambre afin de faire une sieste. Et oui, vous me dirait surement que la sieste c’est pour les vieux, mais courait douze bornes par jours et vous verrait que la sieste est la bien venu. Bref, il ne me fallut pas longtemps pour m’endormir. Je fis des rêves paisibles. J’étranglais Edward ainsi que Blondie. Bref, le plus beau des rêves. Mais malheureusement, je fus tirais de mon sommeil par un bruit provenant de dehors. Je me levais et sortis en grande trombe de ma chambre. Je jetais vite un coup d’œil a mon père qui secoua la tête ne comprenant pas d’où cela venait. Je sortis sur le perron de la porte et je réentendis le bruit. Un loup hurlait dans la forêt et j’étais a peut prés sur que quelque chose n’aller pas. Je sautais loin devant moi et me transformais en loup. Désormais, je pouvais communiquer avec toute la meute. C’est d’ailleurs ce que je fis :


Que se passe t-il ? demandais-je avec un légère colère dans la voix.
Jacob ? Mais qu’est ce que tu fais transformer ? me demanda Sam d’une voix que je ne lui connaissais pas.
J’ai étais alerté par un hurlement !! Alors je vous pose la question, qui est l’abruti qui hurle pour la seule raison de faire du bruit.
Allons mon vieux. Pardonne-moi, mais j’avais un méchant bout de viande coincé entre les dents et je n’arrivais pas a l’enlever. C’est pour cela que j’ai hurlais
. Me dit Jared avant de rire.

Je sautais sur lui afin de lui apprendre à hurlé pour des bêtises. Mais Sam s’interposa entre lui et moi et me fixa droit dans les yeux. Désormais, je ne pouvais plus me rendormir grâce à cet abruti de Jared. Lorsqu’il entendit mes pensées, il poussa un autre hurlement de rire cette fois ci. Je n’y prêta plus attention et me dit que, puisque j’étais déjà en loup, je pouvais très bien faire une petite promenade, histoire de me dégourdir les jambes. Je me mis donc a courir en direction du centre de la forêt, un endroit calme peut fréquenter par les animaux. Je m’élança donc afin d’atteindre le centre le plus vite possible. Durant le court trajet jusqu’au centre de la belle forêt de la Push, je m’imaginais plein de possibilité de vengeance envers Jared. Je trouverais bien un truc sadique a lui faire la prochaine fois qu’il dormira paisiblement. J’arrivais vite au centre et je fus heureux de constatais que les animaux s’étaient enfuie en me sentant arriver. Mais je n’eus guère le temps de profitais de ce moment de calme car une odeur suspecte se fit sentir. Une odeur que je connaissais bien hélas. Un vampire. Il s’approchait de moi a une vitesse folle mais je ne fus nullement impressionné. Lorsqu’elle arriva et qu’elle me parla, je souris et me retournais vers elle pour lui faire face. Je ne connaissais pas ce vampire, mais je savais qu’elle regretterait très rapidement d’être venu ici. J’entendis Sam demandais ce qu’il se passait et je lui dis simplement :

Il y a un vampire sur notre territoire mais ne t’en fais pas, je m’en occupe !!
Tu ne dois pas prendre de risque Jacob. Quil, va l’aider.
Non !! Le premier qui vient ici, je lui mords le gosier.


Puis je me retransformais en humain afin de pouvoir communiquer avec le vampire qui me faisait face et qui n’aller pas tardait a mourir. Je ne me rhabillais pas, ne voyant pas la peine de me cacher aux yeux d’une buveuse de sang. Je m’avançais vers l’arbre dans lequel elle était perché lorsqu’elle sauta a terre pour me faire face. Elle était d’une beauté agaçante qui qualifié tous les vampires. Je n’y fis nullement attention et dit avec un sourire non dissimulé pour qu’elle voie que j’avais pas peur d’elle :

« Chouette !! Les Sangsues m’envoient une de leur race afin que je me fasse les dents. Je ne pense pas n’avoir jamais mis mes dents dans ta peau couleur merde de pigeon ma chère. »

Je la sentais, ce qui, dans la vie des humains, aurait paru vulgaire. Berk ! Elle sentait exactement comme les Cullens. Je m’approchais d’elle et dis d’un air écœuré :

« Berk !! Tu empeste encore plus que tes copains sangsues. Et puis a ce que je vois, tu es allait chez le même coiffeur que ma copine Blondie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Ô Sade
T r a q u e u s e
T r a q u e u s e
avatar

Féminin MESSAGES : 163
INSCRIPTION : 19/06/2009
HUMEUR : Affamée

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: Show Must Go On [PV - Jacob]   Dim 27 Sep - 12:56

    La nuit, berceau de mon inhumanité. Les rencontres nocturnes étaient pour moi ce que les retrouvailles journalières étaient aux humains. Peut importait que je connaisse vraiment la personne en face de moi, je savais ce que c'était, un loup, et c'était tout ce qui importait. La partie allait être amusante.
    Il ne semblait pas avoir peur, ce Quileute, ce sac à puces. Tant mieux, je n'avais pas peur non plus. Comme ces humains qui paniquaient lorsque je les suivais la nuit, et qui se sentaient attirés par moi le jour, je me sentais bien sous l'éclairage de la lune. J'étais l'inverse de ces mortels, le jour comportait un risque, un risque que l'on me reconnaisse en tant que vampire, mais la nuit, était sans autre danger que le mien. Habillée tout de noir, je me liait à l'obscurité et je devenais ce danger que les mortels redoutaient.

    Le loup me faisait face, je l'entendis grogner un instant, sans doute communiquant avec ses compères. Patience, d'ici peu je pourrai voir son apparence humaine. J'aimais savoir si je tuait un bel homme en tuant la bête. Encore une fois Ellen, tu ne t'es pas trompée, tu as réussi à attirer un très beau loup. Mais il reste un chien galeux. Je n'avais qu'une envie, écraser cette bestiole puante comme une araignée sous ma chaussure. Et alors quel plaisir, quelle jouissance accompagnerait cet acte.. Les loups devaient savoir une bonne fois pour toute qu'ils n'étaient les protecteurs de personne, puisqu'ils n'en avaient pas la puissance.

    Oh, et en plus il avait de l'humour! Brave bête.


    « Je crois que si tu avais eu l'occasion de me mordre sac à puces, tu ne serais plus ici pour le dire.. »

    Son nez qui se fronce, ce que ça pouvait me dégouter, ces boules de poils ne marchaient qu'à l'odorat. De véritables bêtes. Il n'avaient vraiment aucune classe.

    « Quelle répartie.. je ne m'abaisserai pas à sentir la tienne d'odeur, mais je le fais contre ma volonté, tu pues tellement le chien mouillé que ça m'en donnerait des allergies.. »

    Je me mis à marcher, lentement, tout en gardant la même distance entre nous deux. J'observais les alentours, passant ma main dans mes cheveux, comme pour lui faire comprendre que sa remarque ne m'avait pas même frôlée. J'aimais ma coupe, lui par contre, aurait pu aller faire un toilettage avant de venir, ce n'était pas très galant. Mais bon, il avait un certain nombre de muscles à me montrer sous sa forme humaine, assez pour que je me rince l'oeil. Pourquoi se retenir, autant lui donner une dernière impression d'être séduisant avant qu'il ne meurt, je suis gentille non? Pensez-vous..

    Apparemment nous étions seuls, il avait dû dissuader les autres de venir, se sentait-il aussi fort? Ou était-ce moi qui sur-estimais ma puissance.. Foutaises, je n'avais jamais perdu, et pourtant dieu sait ce que j'avais provoqué en duel auparavant.


    « Tu n'as pas appelé ta meute Quileute? Tu fais le fier pour montrer que tu sais te débrouiller seul.. Brave bête, l'honneur te perdra.. »

    La diversion était la maitresse du combat, ce n'était peut-être pas loyal, mais je me fichais des bonnes manières, je me battais comme bon me semblait, utilisant tous les moyens possible pour être à mon avantage. En marchant, touchant mes cheveux, observant les alentour, et en continuant à lui parler, d'une voix sans variation, telle une berceuse, j'avais, je le pense, réussi à lui faire oublier mes premières intentions. C'est donc à une vitesse folle, et le sourire aux lèvres, que je m'étais élancée sur lui, mes ongles presque aussi acérés que ses griffe sous la forme du loup, venant laisser de belles griffures sur sa joue..

    Quelle douce odeur que celle du sang... Il avait beau être un chien galeux, et ne pas avoir le même attrait pour mes papilles qu'un bel humain sans défense, j'avais irrésistiblement envie de gouter à son sang, rien que pour le savoir vaincu...
    Après ma petite attaque, je partais dans un grand éclat de rire, grimpant dans les arbres.


    « Allons, dis toi que ce n'est qu'un jeu, on va s'amuser tous les deux tu verras. J'ai une idée, et si on évitait de se tuer pour l'instant, on ne lance que de petites attaques.. Pour voir qui est le plus fort, et pour que le plus faible soit encore en vie pour le savoir... »

    Un nouvel éclat de rire accompagna mes mots, je me posais, assise sur une branche, et je ne le quittais pas des yeux.. Alors à cet instant, maître corbeau sur son arbre perché, ne tenait pas dans son bec un fromage, mais du début du combat l'avantage...

_________________



~ Je t'aimais je t'aime et je t'aimerai... de toute ma haine... ~

- Ohhh comme tu as de grandes dents!!
- c'est pour mieux te bouffer mon enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacob black
Chasseur de vampires
avatar

Masculin MESSAGES : 97
INSCRIPTION : 18/08/2009
AGE : 26
Localisation : La push
HUMEUR : Bonne

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: Show Must Go On [PV - Jacob]   Dim 25 Oct - 22:11

Le vampire qui me faisait face était visiblement une vampire expérimenté puisqu’elle ne fut nullement surprise de voir un loup massif arrivé sur elle. Lorsque je m’étais transformé elle sourit sans que je ne sache pourquoi. Elle devait aimer le fait que je lui tienne tête. Une fois que j’eus terminais de lui dire que j’aimerais bien mordre dans sa peau, elle me dit que si j’avais essayé de la mordre, je ne serais plus de se monde. Je souris car la partie aller être amusante avec ce vampire car elle avait de la répartie.


Puis, lorsque je lui dis qu’elle puait encore plus que les Cullens, elle me dit d’un ton très amical que mon odeur était encore pire que je ne pouvais l’imaginer. Elle me dit que je sentais le chien mouillait ce qui était à peut prêt normal étant donné que je venais tout juste de me remettre en humain et que l’odeur de loup mouillait était encore fraiche. Je n’aimais pas courir sous la pluie car je sentais souvent le chien mouillait. Mon père m’avait souvent fait la remarque mais cela ne m’avait jamais réellement parut ennuyeux.


Une fois qu’elle eut finit de me faire cette réflexion plus qu’appréciable, elle se mit a marcher tout en gardant la même distance entre nous deux. Je vis a son expression qu’elle me reluquait ce qui ne me gêna guère étant donné que cette fille était un monstre sanguinaire. Elle s’attarda un long moment sur mon corps ce que je trouvais légèrement vulgaire de reluqué quelqu’un d’une telle manière. Mais bon, étant donné qu’elle était un monstre, son attitude était compréhensive. Je souris et dit en fixant mon regard sur elle :



« Puis je savoir ce que tu es en train de regarder buveur de sang. »

Puis elle me demanda si j’avais appelé ma meute. Je leurs avais dit de ne pas intervenir car j’avais envie de me défouler sur un vampire. Sam allait me faire la peau lorsque je rentrerais à la maison mais cela en valait la peine. Elle me dit que cela ne servait à rien de faire le fort. Elle me dit que l’honneur me perdra. Je souris car elle ne savait pas de quoi j’étais capable. Mais bien assez vite elle se rendrait compte que c’est elle qui avait fait une erreur en venant ici seul. Mais il se passa une chose a laquelle je ne m’attendais pas, elle s’élança vers moi.


Je n’eus pas le temps d’esquiver son attaque tant elle était rapide. Elle m’ouvris une grosse partie du pectoral droit. Elle atterrie un peut plus loin en affichant un sourire énorme. Je ne fus nullement énervé par ce qu’elle venait de faire. Elle me fit une proposition plus qu’intéressante. On allait se battre sans tuer notre adversaire pour s’amuser un peut. J’acquiesçais en affichant un sourire immense pour qu’elle comprenne que je marchais dans son jeu. Je lui dis d’une voix douce :



« Tu va vite t’apercevoir que je suis un être bien plus complexe que vous autre buveur de sang. Le jeu va durer un long moment !! »



Ma blessure au pectoral cicatrisa en une fraction de seconde. Elle regarda en direction du vampire qui était légèrement impressionner. Tant mieux c’était l’effet voulus. Je bondis en me transformant. Cela pris une seconde et immédiatement, je mis un coup de patte dans le visage du vampire. Elle fit un vol d’environ cinq mètres sous le choc du coup. Je m’élançais vers elle mais elle eut le temps de bondir une nouvelle fois.


Elle atterrie derrière moi en une fraction de seconde. J’eus le temps de me retournais et d’esquiver le cou qu’elle m’envoyait. Le combat aller être long mais excitant. Soudain, j’eus une curieuse impression. Je ne savais pas si je sortirai vivant de ce combat. Je n’avais pas dit au revoir à mon père. J’étais bien décider a sortir vainqueur de ce combat pour pouvoir dire a mon père combien je l’aimais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Show Must Go On [PV - Jacob]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Show Must Go On [PV - Jacob]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouverture du procès de Jacob Zuma en Afrique du Sud
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Do I Dazzle you ? :: La réserve Quileute ~ La Push :: Les plages, les bois et la falaise.-
Sauter vers: