AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rosalie L. Hale -Votre admin Sadique.

Aller en bas 
AuteurMessage
Rosalie L. Hale
C u l l e n . F a m i l y ;
C u l l e n . F a m i l y ;
avatar

Féminin MESSAGES : 134
INSCRIPTION : 28/07/2009
AGE : 27
HUMEUR : Massacrante

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Rosalie L. Hale -Votre admin Sadique.   Mer 29 Juil - 16:26

    « Never taste for the forbidden fruit »




    Nom : Lilian Hale
    Prénom:Rosalie
    Age: 18 ans en apparence
    Groupe:Vampire Végétarienne

    Profession: Lycéenne

    Caractère ( 7 lignes mini.):Rosalie est très distante avec les autres membres de sa famille et n'aime pas perdre son Self contrôle. La plus part du temps Rose et très directe, disant ce qui lui passe par la tête, ce qu'elle pense , même si ce n'est pas toujours ce que les autres voudraient entendre sortir de la bouche de Rosalie. Elle est énormément méfiante envers tout les humains, voila pourquoi elle peut se montrer très jalouse et snob mais elle au fond, lorsqu'on la connais suffisamment, la jeune femme est très gentille. Elle n'a jamais voulu être un vampire, ce qui explique son caractère suspicieux envers ceux qui ne sont pas des buveurs de sang. Elle est amoureuse folle d'Emmett, elle l'adore et pour rien au monde elle ne l'échangerait.

    Rose est aussi très mystérieuse et même ses frères et sœurs n'arrivent pas à comprendre ses sentiments et ses attitudes. Elle n'est pas très chaleureuse et accueillante. La jeune femme ne pense qu'à elle et rarement aux sentiments des autres, enfin, sa c'est ce qu'elle veut faire croire, en réalité. C'est là son plus grand défaut. Elle a plein de qualités mais elle n'a pas toujours envie de les montrer. Elle a tout le temps des sautes d'humeurs. Mais elle a tout de même un excellent sens de l'humour et Rose est très fidèle, que se soit en amitié, ou en amour.


    Votre Ame Soeur: Emmett Cullen
    Ses désirs : Avoir des Enfants et donner un coups de pied aux fesses de Bella (mais c'est déjà fait XD)
    Ses peurs: Sa plus grande peur serait de perdre Emmett, il est clair qu'elle ne pourrait pas vivre sans lui. Elle à également peur de perdre un membre de sa famille, elle ne s'en remettrait jamais.
    Son rêve le plus chère: Son rêve le plus cher et sans doute celui de devenir mère. Elle continue donc à espérer que peut être un jour elle vivra le bonheur d'adopter un enfant.

    « We all have a story »

    Quand vous étiez humain:

    Toutes les histoires ne finissent pas bien…. Humaine, Rosalie Lilian Hale vivait ans une monde différent de celui de Bella Swan, son univers simple se situé dans les années 1933, elle avait dix huit ans, elle était belle, et mené une existence parfaite, du moins c’est ce qu’elle pensait. Ses parents appartenait à la classe Moyenne. Son père avait un emploi stable dans une banque, un poste dont il n’était pas peu fière, la jeune fille en était consciente. Pour lui, sa prospérité récompensé son talent et son ardeur au travail, ce qui revenait à négliger la chance qui accompagne toute chose. A l’époque, Rosalie prenais tout pour acquis. Chez elle, c’était comme si la grande crise économique de ces années là se limitait à une rumeur déplaisante. Certes, il y avait les pauvres, les malchanceux. Son père laissait cependant entendre qu’ils étaient responsable de leurs malheur, et pas l’inverse.

    Sa mère, s’occuper du foyer, de Rosalie et de ses deux jeunes frères, Adam et Enzo. Elle veillait à maintenir un ordre impeccable à la maison. Sans s’en rendre compte les parents de la jeune fille ne se satisfaisaient plus de ce qu’ils avaient, bien que cela dépassât de loin de avait la majorité. Ils désiraient bien plus, il nourrissaient des ambitions sociales. La beauté de leurs filles était un atout et un don du ciel, ils décelaient en elle un potentiel qui échappait à même à sa propriétaire.

    Car, elle était heureuse, tous bêtement, ravie d’être elle-même, ravie d’être Rosalie Lilian Hale. Flattée que le regard des hommes la suive partout ou elle allait et ce, dès c’est douze ans. Enchantée que ses amies bavent d’envie lorsque ‘elles touchaient ses cheveux. Contente que sa mère soit fière d’elle, que son père aime à lui offrir de jolie robes. Elle savait ce qu’elle attendais de la vie et, apparemment, aucun obstacle ne se dressait devant elle. Rose aspirait à être chérie, adulé. Elle rêvais d’un grand mariage fleurie, elle se voyait remonter l’allée de l’église au bras de son père sous les yeux de toute la ville ébahie devant sa splendeur. L’admiration des autres lui était indispensable, tout comme l’oxygène. Rosalie était superficielle mais néanmoins radieuse.

    L’influence de se parents sur elle était telle qu’elle finis par désirer l’aisance matérielle. Une belle demeure aux meubles élégants qu’une autre tiendrait, une cuisine moderne ou une autre préparerait les repas. Oui, Elle était, sans profondeur notre petite Rosalie, très jeune, et certaines d’obtenir tous ce dont elle souhaitait. Cependant, elle aspirait à d’autre but, notamment un en particulier. Son amie Véra , à seulement dix sept ans venait de se mariée à un homme auquel ses parents n’auraient pas accordé un regard, un charpentier. Un an plus tard, elle avait eu un fils, un joli petit garçon avec des fossettes et des boucles brunes. Pour la première fois, de son existence, Rosalie éprouvai une certaine jalousie envers son amie. Rose se sentait prête à avoir, une maison, à enfantin, mais également vivre auprès d’un mari qu’il l’embrasserait en rentrant le soir à la maison. Et elle le trouva, sans savoir vraiment ce qui allait lui arriver quelques mois après..

    Royce King, deuxième du nom, rencontra Rosalie un jour, fort opportunément alors que la mère de Rosalie l’avait suppliait d’allez apportez le déjeuner au nouveau patron, à partir de ce jour là il l’à courtisa sans ménagement. Rosalie ce laissa volontiers prêter au jeu. Deux moi passèrent, les parents de la jeune fille étaient heureux ainsi que Rose. Tous deux allez se mariée, avoir des enfants, enfin sa c’est qu’elle croyait.


    Pendant votre transformation :

    C’est alors que tous bascula…
    Un soir , Rosalie vînt rendre visite à son amie, mais lorsque le temps vînt , Rose dut se décida à partir. Dehors, les rues étaient sombres, les réverbères déjà éteints. Rose ne s’étais pas rendu compte qu’il était si tard. Il faisait froid. Très froid, c’était la fin d’Avril. Le mariage était prévu pour dans une semaine, et le mauvais temps inquiétait la jeune femme. Elle se dirigeait rapidement en direction de sa maison. Lors qu’elle rencontra un groupe d’homme, regroupé autour d’un réverbère cassé, là, elle reconnu son futur époux en compagnie de ses amis, ils avaient but. Après quelques mauvaises paroles, Royce et ses « amis » agressèrent sexuellement la jeune fille, qui, resta, là, pendant plusieurs heures, allonger à moitié nue dans la neige, elle entendit que son trépas arrive mais il ne vînt pas…Le destin en avait sûrement décider autrement.

    Attiré par l'odeur du sang, Carlisle était venu aux nouvelles. Rosalie se souvient encore d'avoir été vaguement irritée par ses gestes, ses tentatives pour la sauver. En réalité, elle n'avait jamais aimer le docteur Carlisle,sa femme , ainsi que son frère avant de les connaître bien sûre. Son frère ? Oui ar, à l'époque Edward se faisait passez pour le frère de Carlisle. Elle se rappelle également avoir étéait vexée qu'ils soient plus beaux qu'elle, surtout que Rose détestait, tous ce qui était " plus" beau qu'elle. Mais revenons à notre soirée... Rose, allonger sur le pavé crue un instant qu’il allait l’achevé, ou même continuer de la torturé, mais il n’en fit rien, au contraire, il l’à sauva de son triste sort. Il l’à ramena dans son repère ou il lui infligea sa morsure. Rose se rappelle encore, la souffrance de sa transformation, elle avait criez, hurlez, ses poignée, sa gorge, ses chevilles avaient sentit une vive douleur comme un feu qui vous prend par surprise. Elle c'était débattu, elle se rappelle encore d'avoir pleuré, suppliez qu'on l'achève sur le champ, telle que la douleur état insupportable, au début, elle crut qu'elle allait succomber. A ce moment là Carlisle était près d'elle, lui expliqué ce qu'elle allait devenir, ce dont elle serait capable plus tard, Rose, le croyait, bien que cela luis emblait complètement fou... Une fois sa douleur légèrement atténuer, Rose, écouter les conversations, entres les Cullen. Edward refusait de la voir entrée dans la famille, mais Carlisle soutenait qu'elle serait plus heureuse ainsi, selon ses propres mots c’était du " gâchis"


    Votre vie actuel :
    Quelques semaines plus tard quand elle en fut remis, elle allait rendre une petite visite à ses agresseur, autant vous dire, il succombèrent tous. Royce, en dernier, Rose l’avait gardait pour la fin. Mettant en scène la mort du jeune homme, il avait hurler de terreur et pour cause, Rose avait subtilisé sa robe de mariée et s’en était vêtu, autant vous dire que voir une femme, dans une robe de mariée alors qu’elle est sensé être morte sa vous fou un de ses froid. Il mourut donc dans d’atroce souffrance ainsi que six autres hommes.
    Sinon elle vit le parfait amour avec Emmett Cullen, un jeune homme qu'elle sauva d'une cruelle mort, celui d'être déchiquetait par un ours, pas brillant me direz-vous ? mm oui je cois aussi. Pourquoi l'a t-elle sauver ? Tous simplement car Emmett posséder de petite boucles brunes, tous comme l'enfant de Véra, la meilleure amie de Rose, à l'époque. C'est là qu'elle le ramena à Carlisle, le suppliant d'effectuer la transformation. Durant celle-ci, Rose resta près de lui, à lui chuchoter des mots doux et réconfortant, à lui expliquer ce qu'il allait devenir...



    « Once upon a time »

    Votre prénom: élodie
    Votre âge: 18 ans
    Votre présence sur le forum : Tous les jours sauf en cas d'extrême fatigue XD
    Comment trouvez-vous le forum: Magnifique
    Comment avez-vous connu le forum: Par une annonce sur PRD.
    Code du réglement ( sous spoiler): VALIDER

_________________
Avatar by Misery Mind


Dernière édition par Rosalie L. Hale le Mer 29 Juil - 16:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-twilight.frenchboard.com/index.htm
Rosalie L. Hale
C u l l e n . F a m i l y ;
C u l l e n . F a m i l y ;
avatar

Féminin MESSAGES : 134
INSCRIPTION : 28/07/2009
AGE : 27
HUMEUR : Massacrante

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: Rosalie L. Hale -Votre admin Sadique.   Mer 29 Juil - 16:27

    « My talents of writers »
    Dans un Rp de quinze lignes minimum montré nous de quoi vous êtes capable.

    Je me retrouvais seule dans la chambre, allonger dans un lit. Un oiseaux chanter, il se trouvait près de la fenêtre. Le soleil briller, je pouvais sentir sur ma peau les rayons du soleil. Étrangement ils étaient de faible intensité. La douleur que j’éprouvais quelques heures plus tôt c’était doucement estompée, je pouvais à présent respirer. Mes yeux s’ouvrirent lentement, ils papillonnèrent pendant quelques secondes, le temps qu’ils s’habituent à la lumière. Je me redresser tant bien que mal, me soutenant d’une main. Lorsque j’ouvrit les yeux, la première choque je vue, ce fut un oiseaux fondre vers moi, bec ouvert, c‘était comme si ma vue c‘était décuplé. Je me mime à hurler, fermant les yeux à toute vitesse, me protégeant le visage. J’entendit soudain des pas, je n’osai regarder dans la chambre de peur qu’il reparte à l’attaque. Soudain la lumière qui baignait la chambre c’était éteinte, j’entendit le bruit des rideaux se tirer avec fougue et une main se poser dans mon dos, puis j’en entendit des mots « rassurant » . Je sursautai, me dégageant violemment. Que m’arrivait-il ? Ou étais-je ?

      LA FEMME - « Calme toi…tu es en sécurité, tous va bien.»


    Je levai les yeux vers elle, un sentiment de gouffre m’envahie.

      ROSALIE - « Qui êtes-vous ? Je…je suis ou ? Qu’Est-ce qui m’arrive, je… »
      LA FEMME - « Rosalie, calme toi, nous allons tout expliqué. »


    Elle se retourna vers la porte en murmurant un simple

      LA FEMME- « Carlisle, elle est réveillé, vient, Elle est affolé. Elle à peur. »


    Je la foudroya du regard, non je n’avais pas peur. Ce n’était pas vrai.

      ROSALIE- « Qu’est-ce qui m’est arriver ? Je… »
      LA FEMME- « Tu ne te souviens pas ? Carlisle ta ramené, tu…était mal en point, tu… »


    J’avais beau chercher dans ma mémoire, je ne m’en souvenais pas. C’était frustrant. J’avais horreur d’être amnésique, ne pas savoir ce qui m’étais arriver était pire que tout. Les minutes passèrent sans que cette femme ne disent un mot. Elle me regardaient épier, les moindres fais et gestes que je faisais. Elle m’agaçait. Puis soudain ce fut le déclic, je fermis les yeux…

    Moi dans la ruelle, alors qu’il commençait à neigé. Royce & ses amis s’acharnant sur moi. Me rouant de coups, me tirant violemment par les cheveux, ma robe en lambeaux, les larmes coulant le long de mon visage. La moindre partie de mon corps me tiraillant. Le couteaux que cet homme, Romuald m’avais mit sous la gorge alors que je me débattais en hurlant, puis le regard meurtrier de mon fiancée, me regardant pour la première fois comme un objet, une poupée sans défenses.

      ROSALIE- « je vous en supplie non… »


    Ils c’étaient mirent à rigoler. Mes pleures, mes supplications redoublèrent d’intensité. Ma robe se souleva alors qu’il m’avait plaqué contre le mur de la ruelle, j’hurlais, continuant à me débattre, alors que je sentais la lames du couteaux effleuré ma cuisse et quelques instant après celui-ci transpercer ma peau. Un crie sortant de ma gorge, je continuais à me débattre, pleurer, à supplier puis…cette immense douleur entre mes cuisses. Je ré ouvrit les yeux, tremblante, chancelante, qu’un seul mot à la bouche…

      ROSALIE- « Royce et..ils..ils m’ont… »
      DR CULLEN - « Oui… »


    Je levai la tête, despespéré.

      ROSALIE - « Qu'est ce que je fais là... et...mes parents, ils doivent être mort d'inquiétude il faut que je...»
      DR CULLEN - « Rose, il faut que tu les oublies. Ils n'appartiennent pas à notre monde. Et tu es...morte à présent.
      ROSALIE - « Quoi ? mais je...mes parents n'y sont pour rien et Royce et ses amis, Ils ..ils ne vont pas s'en tirer comme çà non ! ils m'ont fait du mal. Ils vont payer.»
      LA FEMME - « Nous sommes des vampires. Toi aussi tu es l'une des notre. Il te faudra du temps, mais je serais là pour toi, pour t'aider, t'aider à oublier...»
      ROSALIE- « Oublier... je ne pourrais pas. Non...


    Le Dr Cullen que je connaissais et, visiblement sa femme me regardèrent sans dirent un mots alors que je me recroqueviller sur moi même. Une chose était sûre Royce et ses amis allez payer.

_________________
Avatar by Misery Mind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-twilight.frenchboard.com/index.htm
 
Rosalie L. Hale -Votre admin Sadique.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rosalie Hale-Cullen Alias Rose (serpentard)
» Le patronus de votre personnage
» Votre Opening One Piece préféré !
» [vidéovocale] Comment devenir admin ?
» Legolas:Mon arc est votre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Do I Dazzle you ? :: Coffre à trésor de votre perso :: Presentation des personnages-
Sauter vers: