AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 rencontre innatendue

Aller en bas 
AuteurMessage
Jasper Hale
Membre de la famille Cullen
avatar

MESSAGES : 95
INSCRIPTION : 16/07/2009

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: rencontre innatendue   Ven 14 Aoû - 12:34

Jasper venait de sortir de cours, les couloirs du lycée encombrés de tous les autes élèves. Il ne repérait aucun de ses frères ou soeurs d'adoption, et pour cause, Emmett était partit avec Edward et Rosalie à la chasse. Or Alice était censé être ici, car elle et lui étaient rentrés de chasse hier, leur soif étant donc satisfaite, ils n'avaient pas besoin d'y aller avec les trois autres. Jasper fronça les sourcils. Même si il commençait à s'y habituer, marcher entre tous ces humains, sans sa petite Alice pour l'aider à se contrôler, il avait du mal à ignorer l'odeur alléchante du sang humain. Il enta donc de sortir en hate du lycée, pour enfin retrouver certainement son amour près de leur voiture.

Intrigue...Peur...Morosité...Telles étaient les émotions que Jasper ressentait des gens à côté de qui il passait. Il avait l'habitude depuis le temps, d'intriguer les gens, avec son expression figée du visage, son air "à-part", "dans les nuages".
Il franchit enfin le seuil de la porte de sortie du lyée, avec un soupire de soulagement. Il chercha des yeux, son coeur, mais ne la trouva pas, mêm près de leur voiture. Il se dirigea donc vers celle-ci, et s'y appuya, attendant qu'Alice arrive pour rentrer chez eux.
Commeà chaque fois, tous les élèves ne pouvaient s'empêcher de jeter des regards pleins d'envies en direction du bolide des Cullen. Jasper eu un léger sourire en coin, en les remarquant. "Toujours les mêmes kéké" pensa-t-il.
Il sentit enfin une joie de vivre intense parmis tous ces élèves morose, une joie de vivre qu'il ne conaissait que d'une seule personne, il se retourna vers là d'où elle venait, un grand sourire affiché aux lèvres, prêt à l'accueuillir comme il se doit. Alice, son amour éternel, arrivait.


Dernière édition par Jasper Hale le Jeu 20 Aoû - 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Cullen
Membre de la famille Cullen
avatar

MESSAGES : 27
INSCRIPTION : 03/07/2009

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: rencontre innatendue   Ven 14 Aoû - 13:02

    Encore une journée bien grise au lycée de Forks, quelle ennui de venir en cours alors que les Cullen connaissaient déjà tout du programme de lycéen.
    Elle soupira, dansant à moitié dans les couloirs afin de rejoindre le parking du lycée. Sa journée de cours s'était fini, et elle se sentait bien seule sans Rosalie, Edward et Emmet.
    Tout trois étaient partis chasser, alors qu'Alice et son sompagnon de toujours l'avaient fait quelques jours auparavant, un samedi ensoleillé.
    Ses yeux dorés prouvaient qu'elle n'avait plus soif, et supporter l'odeur alléchante des humains était un jeu d'enfant désormais.
    Elle chercha du regard son homme, ne le trouvant pas.
    Elle s'inquiéta quelque peu, sachant ses difficultés à résister parmi tant d'humains. Elle se pressa un peu, ressera sa prise sur son sac beige à frange.
    Elle sortit dehors sur le parking, et trouva Jasper auprès de leur cabriolet. Elle lui sourit et alla le rejoindre.
    Tout les élèves sortait du lycée, s'en allant aussi bien en voiture de sport, qu'en camionette, en moto voir bicyclette pour les plus malchanceux.
    Il se mit à pleuvoir à ce moment là, tout le monde se pressa un peu plus afin de se mettre à l'abris.
    La pluie était glaciale, et renforcé le gris du ciel.
    Alice se dépêcha et lança un grand sourire à l'homme de sa vie.
    Elle s'arrêta devant lui, pencha la tête légèrement sur le côté.
    Elle déposa un rapide baiser sur sa joue et lança son sac par la fenêtre ouverte de la voiture.

    - A moi le volant !

    Jasper protesta et les voilà en train de se disputer, Alice voulant prendre les clés de force. Bien sûr, toute cette scène était faite au ralenti, à la vitesse des humains pour ne pas éveiller de supsons mais Alice n'hésitait pas à se servir de son don pour prévoir les mouvements et les feinte de son cher.
    Elle éclata de rire, sauta dans les bras de son homme afin d'arracher les clés dans ses mains à bout de bras.

    - Je les ai !

    Elle attérit sur le sol en béton et décocha un sourire charmeur à Jasper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper Hale
Membre de la famille Cullen
avatar

MESSAGES : 95
INSCRIPTION : 16/07/2009

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: rencontre innatendue   Ven 14 Aoû - 19:20

Alice vint se placer devant lui et fit la moue en penchant la tête sur le côté, ce qui fit craquer Jasper, sa chère et tendre se mis sur la pointe des pieds et lui déposa un baiser furtif sur la joue. En publique, Jasper n'était pas très expansif pour ce qui était de son amour envers Alice Cullen. Ne sachant comment s'y prendre, il avait peur de choquer les humains environnants, et puis après tout, Jasper était un grand timide. C'est pour cette raison qu'il ne montrait rarement, voir quasiment jamais de marque d'affection à Alice, aux gens, il se contentait de lui tenir la main, et de rester toujours auprès d'elle. A peine les lèvres d'Alice effleurant les joues froides de Jasper, qu'elle jeta son sac à l'arrière de la décapotable, alors qu'il commençait à pleuvoir, et il sentit qu'elle était d'humeur à jouer et à l'embêter. Il déposa lui aussi son sac à l'arrière, et en se retournant, il vit son amour, le coin des lèvres à peine relevé, et lui "demanda" qu'elle prenne le volant. Mais Jasper adorait conduire, et c'était quasiment toujours lui qui conduisait, il ne voyait pas pourquoi cela changerait, il fit donc un "non" d'un signe de tête, mais savait qu'elle n'acquiescerait pas. Elle insista, et se jeta limite sur lui, pour tenter de lui arracher les clefs. Bien sûr, ils contenaient leur force et leur rapidité pour que les humains ne se préoccupent pas d'eux et de leur fausse querelle d'amoureux.

"Certainement pas...Non tu ne les aura pas..."

Mais c'était bien trop tard, il ne pouvait résister longtemps face à Alice qui trichait grâce à son pouvoir. Elle réussit à les lui prendre, mais tomba à terre, et lui sourit. Jasper ne pu se retenir de l'attraper et de l'aider à se relever. Son petit côté maniaque lui disant de se dépêcher de la relever, avant qu'elle ne se salisse plus que ça. Il savait que ce n'était pas un problème, que la garde robe de sa femme était bien fournit, mais c'était un simple réflexe, car il aimait être bien propre sur lui.


"Bon, d'accord pour cette fois-ci, mais ce sera juste parce les autres ne sont pas là."


Jasper sauta côté passager, laissant son amoureuse prendre la place de la conductrice.


"Alors, direction la maison ou bien tu as peut-être une autre idée en tête ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Cullen
Membre de la famille Cullen
avatar

MESSAGES : 27
INSCRIPTION : 03/07/2009

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: rencontre innatendue   Lun 17 Aoû - 14:08

    Elle explosa de rire, indifférente des autres élèves qui les regardaient par curiosité. Une curiosité entretenue par le mystère qu'il y avait autour de la famille Cullen.
    Alice fut relevée par son homme qu'elle remercia d'un furtif baiser sur les lèvres. Son sourire illuminait son visage. Il ne fallait pas grand chose pour la rendre heureuse, elle avait la joie de vivre en elle, ce qui facilitait pas mal les choses. Les membres de la famille la comparait à un rayon de soleil, chose qu'elle prenait avec plaisir pour un compliment.
    Elle lui tira la langue lorsqu'il lui dit que c'était seulement en l'absence de la famille.
    Mais bien sûr...
    elle s'assit à la place du conducteur et mit les clé sur le volant moteur. Elle laissa ses mains glisser avec délice sur le cuir du volant de leur voiture, un sourire aux lèvres. Elle vit vombrir la voiture avec un nouvel éclat de rire et appuya doucement sur la pédale Elle sortit du parking lentement puis dès qu'elle atteignit les routes plus grandes, appuya avec ravissement sur la pédale d'accélérateur.
    Les vampires aimaient la vitesse, et leur réflexes hors normes permettaient qu'ils conduisent rapidement sans trop de danger.


    -Surprise mon coeur, je t'emmène faire une ballade, sa te dit ?

    Elle se retourna vers lui et lui sourit, accompagné d'un clin d'oeil. Elle se dirigea en plein coeur d'une forêt qu'ils connaissaient bien. Ils aimaient souvent s'égarer tout les deux dans celle ci, découvrir des sentiers depuis longtemps perdus et s'enfoncer profondément dans la forêt.
    Elle se remémorait tout les jeux qu'ils avaient fait, loin des regards d'autres personnes, aussi bien de vampires que d'humains ou lycans.
    Alice avait gardé un certain exprit enfantin.
    Elle aimait bousculer son mari, le taquiner, et l'inciter à la traquer à toute vitesse dans la forêt. Ils grimpaient aux arbres, jouant au chat et à la souris, et bien souvent, même la plupart du temps, c'était Alice qui jouait à la souris.
    Elle arrêta la voiture sur le bords de la route, à l'orée de la forêt pour ne déranger personne et coupa le contact.


    -Enfin seule avec toi...

    Elle détacha sa ceinture et se pencha vers lui pour l'embrasser tendrement et longuement, une main sur le cou de celui ci. Il resta un moment à se contenter de lui rendre son baiser et lorsqu'il commença à la caresser, elle s'échappa de son étreinte avec un regard malicieux et sortit de la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper Hale
Membre de la famille Cullen
avatar

MESSAGES : 95
INSCRIPTION : 16/07/2009

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: rencontre innatendue   Lun 17 Aoû - 17:12

Alice démarra la voiture, et Jasper s'intalla confortablement, et attendit qu'ils aient quittés la ville pour profiter de l'air qui filait à toute vitesse utour de la voiture. Les cheveux dans le vent, il se leva, et s'accrocha au par-brise, les yeux fermés. Il aimait le vent, la vitesse, sentir ses cheveux tirés en arrières. Puis, au bout de 5 minutes, il sentit un léger, très léger ralentissement. Il se rassit et fixa Alice avec des yeux interrogateurs. Il essayait de lire en elle. Il sentait juste de la concentration, et une pointe d'impassience. Qu'est-ce qu'ele avait donc en tête?

"Une petite balade? Demanda-t-il d'un air suspicieux. Je ne sais pas, cela dépend, qu'entends-tu par une balade...?"

Mais Alice n'allait pas lui répondre, comme elle l'avait dit, c'était une surprise, il devrait se contenter de lui accorder sa confiance, comme à son habitude. Bien que cela ne le dérangeais pas, il était tout de même perturber de ne pas savoir où ils allaient. Mais après tout, qu'en avait-il à fire? Il était avec sa femme, son amour, celle qui le comblait en tout point, et cela lui suffisait.
A sa question, elle eu un sourire malicieux, et comme Jasper s'y attendait, ne répondit pas à sa question. Il se concentra donc sur la route, tentant de deviner où est-ce qu'ils allaient. Mais ne comprit que lorsque la voiture ralentit pour de bon, et s'arrêta au bord de la route, dans un parking improvisé sur le bord de la route, pour les marcheurs, ou ceux qui voulaiet visiter cette foret. Elle voulait faire une petite ballade en foret..Peut-être plus. Il verrait bien. Une fois le contact coupé, elle détacha sa ceinture, et se pencha sur lui pour l'embrasser. Le baiser se prolonger, et Jasper commença à poser ses mains sur Alice au bout d'un moment, pour approfondir les choses, mais elle ne lui laissa pas le temps de continuer ses caresses. Elle sortir de la voiture. Jasper en fit donc de même, avec un léger soupire, un sourrire aux lèvres. Il posa pied à terre, ferma la portière doucement, en un rien de temps se retrouva à côté, ou plutôt derrière Alice, ne se souciant pas si quelqu'un se trouvait dans les parages et pourrait les voir, étant donné que Jasper ne sentait aucune présence, et la route était pour ainsi dire...déserte. Il posa ses mains sur les hanches de son petit bout de femme, et commença à l'embrasser dans le cou. Si c'est ce qu'elle voulait, pourquoi lui résister?
Mais à peine l'avait-il embrassé qu'il sentit une odeure nauséabonde et caractéristique de ses ennemis naturels, et une présence qu'il n'aimait pas du tout. Il se mit devant Alice, face à la créature qui approchait, en position de défense, sur ses gardes. Ilsn'étaient pourtant pas dans a partie de la foret apartenant à la réserve de chien galeux qui étaient installés non loin d'ici malgré tout. Il plissa les yeux, les mains en serres, prêt à bondir et attaquer, la bouche s'entrouvrant sur ses canines assérés, feulant tel un chat sauvage en danger.


"Chérie, n'intervient surtout pas. Nous avons le droit d'être ici. Au moindre signe d'hostilité ou la moindre remarque désobligeante, ils auront à tater de mes crocs..."

Jasper était parfaitement au courant que sa femme suportait bien la présence des lopus-garous, et qu'elle était très très indulgente envers cette race, et même si Jasper était de nature bonne et lui aussi amical, il détestait par dessus tout les loups-garous, et ne suportait que ceux qui vivaient à la push, car ils se montraient tolérants eux aussi, ne cherchaient pas à les chasser, et que son père adoptif ne voulait pas créer de conflit entre les deux clans. Sachant qu'ils avaient un flair bien développé, il savait que ce petit toutou ne passait pas par là par simple hasard. Et le fait qu'on intérompe ce qu'Alice et lui avaient entrevu de faire le mettait de très très mauvais poil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Cullen
Membre de la famille Cullen
avatar

MESSAGES : 27
INSCRIPTION : 03/07/2009

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: rencontre innatendue   Jeu 20 Aoû - 18:31

Elle descendit de la voiture, d'humeur joueuse et lui adressa un clin d'oeil. Elle lui tourna le dos, entendit le faible son de la porte de la voiture qui claque et sentit après des mains légères et douces se poser sur ses hanches avec une sensualité qui la fit fondre comme de la glace sous le soleil. A cela s'ajouta les lèvres du beau vampire dans son cou.
La femme ferma les yeux un moment pour mieux déguster cette sensation qu'elle aimait tant. Elle posa ses propres mains sur celle de son compagnon et poussa un petit gémissement de plaisir, avant de se figer complètement.
Une odeur qu'elle reconnaissait facilement fit son apparition dans l'air.
Un loup garou.
Jasper aussi, l'avait bien senti. Comme protecteur, il se met d'instinct devant elle, et cette attention la fit sourire. Elle savait que c'était plus fort que lui, et que même si elle savait bien se battre au cas où, il voulait tout le temps la surprotéger, être auprès d'elle pour qu'il ne lui arrive rien.
Il était très romantque de ce côté là, bien qu'Alice ne supportait pas qu'il se comporte tout le temps comme cela, se sentant offensée et inférieure. Il parla, mais Alice ne l'entendait à peine, le regard perçant rivé dans les profondeurs de la forêt.
Elle posa néanmoins une main sur l'épaule de son mari pour le rassurer et garder en même temps une maîtrise de son comportement, pouvant prévoir chaque mouvement de muscle et le traduire par une quelconque hostilité au cas où.
Elle se mit juste derrière son épaule et ne dit rien.
Elle n'avait pas peur des loups garous et avait même une grande ouverture d'esprit quand à l'acceptation des différentes races, se prononçant comme partante pour une paix entre les races, consciente des difficultés de chacun à survivre dans ce monde régne par les hommes. Elle esquissa un petit sourire.
Si l'odeur se rapprochait, c'est qu'il ne venait pas pour un mal, tout loup garou, quel qu'il soit, même aussi fort qu'un chef, ne ferai pas le poids contre deux vampires, il n'y avait donc rien à craindre, la créature venait très sûrement en paix.
Elle massa un peu l'épaule de son mari pour le rassurer et son regard croisa le sien un moment. Confiante, la vampire chuchota:

-Il n'y a rien à craindre...

Voyant qu'il n'était pas persuadé par ce qu'elle disait, elle lui adressa un sourire et continua d'une voix posée et sereine.

-Fais moi confiance..

Elle déposa un rapide baiser sur l'omoplate de son homme et attendit calmement la venue du nouvel arrivant.
L'odeur se fit plus forte et elle continuait de se rapprocher, chose qui ne fit qu'accentuer l'hypothèse qu'il savait se qu'il faisait, qu'il les cherchait et qu'il ne leur voulait pas de mal. Lorsqu'une silhouette imposante apparue à travers les arbres, elle sourit et passa devant Jasper, avant d'annoncer amicalement:

-Bonjour..Jacob Black. Que fais tu en dehors des limites de la Push ?




[désolée pour ce poste médiocre mais j'ai une fête ce soir, je file me préparer.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacob black
Chasseur de vampires
avatar

Masculin MESSAGES : 97
INSCRIPTION : 18/08/2009
AGE : 26
Localisation : La push
HUMEUR : Bonne

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: rencontre innatendue   Ven 21 Aoû - 11:20

Cette journée de cours avait été très ennuyeuse car j’étais très fatigué. La veille au soir, j’étais de garde a la Push et je m’étais de ce fait couché très tard, au alentour de quatre heures du matin. Mon père m’avait dit que si je voulais rester pour dormir un peut, il appellerait le lycée. Mais cette année était trop importante pour que je loupe les cours, déjà que je passais plus de temps a courir nu dans la forêt avec la meute au lieu d’être dans les salles de classes. Bref, j’avais luté toute la journée pour pas m’endormir sur ma table tendit que mes profs tous plus ennuyeux les uns que les autres ce succédés et finissaient de me faire dormir. C’est par miracle qu’a l’heure du déjeuner, je parviens a dormir un peut même si Quil et Embry faisaient tout pour me réveiller. L’après midi fus plus mouvementé ce qui m’arrangea. J’avais sport, et autant vous dire que les jours ou nous faisions course, Quil, Embry et moi devions nous retenir pour ne pas terminer les dix tours demandé en moins de deux minutes. Par la suite, j’eus mathématique pendant deux heures. Mais cette heure fut douloureuse pour moi car je ne cessais de penser a Bella. Durant la semaine qui avait suivit sa venu a Forks, elle m’avait gentiment donné des cours de maths durant lesquels nous avions beaucoup rit. Je ne suivis pas le cours et par miracle, le professeur ne remarqua pas que je le l’écoutais pas. D’habitude, ce professeur était celui qui me punissait le plus. Il distribuait les heures de colle par dizaine et a chaque fois, je passais mon temps affalé sur la table en train de ronfler.

Quand la sonnerie retentit dans le lycée, je sortis a une vitesse ahurissante car je ne voulais pas passer une minute de plus dans cette école de malheur. Je fus vite rejoins par Quil et Embry qui me racontèrent, sans que je ne le demande leurs cours d’anglais. Je ne les écoutais pas, car j’avais une idée en tête. J’irais faire un tour dans la forêt pour me changer les idées. Une fois mes affaires posées chez moi, je filais vite dans la forêt et je me transformais en loup. Je n’avais pas de but précis sur l’endroit ou j’allais m’arrêter. J’avançais de plus en plus dans la forêt et j’arrivais tout a coté de la route. Je m’arrêtais car je sentis une odeur très désagréable. Je regardais plus attentivement ce qui dégageait une telle odeur et ce fut sans surprise que je découvris la naine Cullen avec son petit copain martyr. J’avais une envie pressante d’aller les dérangeaient car, après tout, n’était ce pas mon rôle de surveiller les vampires. Mais ils étaient en plein débat amoureux. Je détournais l’œil pour ne pas vomir en voyant ce qu’ils faisaient. Mais soudain, je vis le grand blond se mettre en position de défense. Je souris car j’étais repérer. Le blond regardait dans ma direction en me lançant des regards incendiaires. J’avançais doucement vers eux au petit pat avec sourire non dissimulé. J’arrivais enfin en face de lui lorsque la naine lui dit de se calmer et de lui faire confiance. Ensuite, elle me demanda d’une voix douce et sans hostilité ce que je faisais aussi loin des limites de la Push. Je les regardais dans les yeux et me dirigeais vers la forêt. Je me transformais en vitesse. Après tout, si nous devions avoir un combat verbal, autant le faire de vive voix. J’enfilais mon short et me redirigeais vers eux. Une fois devant la naine, je lui souris et dit en jetant un coup d’œil au blond
:

« Navré d’interrompre vos ébat amoureux. J’ai sentis une odeur désagréable et je suis tombé sur vos deux. »

Je ris sans me préoccuper de la réaction de Caliméro dissimulé derrière sa bien aimé. J’aimais bien embêter la naine et son copain car elle avait un sens de l’humour sortant de la norme. Elle était la seul dans la famille qui pouvait me renvoyer des piques qui me feraient rire. Je poursuivis pour répondre à sa question :

« Je suis simplement venu me promener après une dure journée de cours. Mais je crois que je dois être maudit. A chaque fois que je m’aventure hors de la Push, je tombe sur un membre de votre famille. »

Cela était vrai. La dernière fois que je m’étais aventuré hors de la Push, j’étais tombé sur Rocky et Blondie. Bien que Bondie me faisais beaucoup rire, l’odeur qu’elle et son compagnon dégagé était encore pire que celle des autres. Je regardais Jasper qui ne ce calmer pas. Il était toujours en train de me fixer avec l’air de vouloir me tuer. Je souris de plus belle et dis a Jasper :

« Du calme Blondinet. Je ne suis aucunement venu me battre contre vous. De toute façon, sa serait trop rapide et inintéressant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper Hale
Membre de la famille Cullen
avatar

MESSAGES : 95
INSCRIPTION : 16/07/2009

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: rencontre innatendue   Ven 21 Aoû - 13:47

Jasper attendait. Sa petite femme qui resta derrière lui quelques instants, tentait de l'apaiser un peu, en lui isant qu'il n'y avait rien à craindre, qu'il devait lui faire confiance? Rien à craindre ça il le savait, il détestait les lopus-garous et leur odeure insoutenable et il savait se battre, si il avait eu l'instinct et l'envie nécessaire, il aurait fait un excellent traqueur. Quand à lui faire confiance? Il le lui faisait toujours, mais cette fois-ci c'était différent. Alice ne pouvait pas voir l'avenir en présence d'un loup-garous, ses visions devenaient flou...Voir toutes noirs. Puis, elle se mis devant lui après lui aoir déposé un furtif baiser dans le dos. Jasper ne quitta pas des yeux la créature qui avançait, et ne retaint pas Alice, elle était libre d'agir, mais si jamais ils devaient se battre, Jasper ferait tout pour mettre le toutou hors d'état de nuire, avant que son amour s'en mêle et qu'elle ne puisse être blessée. Car Jasper n'avait même pas besoin de son pouvoir pour deviner que le loup se jouait d'eux, et aait envie de les embêter. Alice lui demanda ce qu'il faisait là, et le loup alla se retransformer, pour pouvoir leur répondre. Jasper plissa les yeux. Quel manque de classe, se présenter ainsi en short devant eux. Jasper se repris, se redressa, croisa les bras contre lui, la machoire serrée. Celui-ci eu le culot de dire à haute voix ce qu'il pensait, et ce qui était réciproc, que leur odeure lui déplaisait. Mais Jasper resta de marbre, ne préférant pas répondre à cette réplique qui n'en vallait pas la peine de toute façon. Il se tu, comme à son habitude. Mais autant vous dire qu'il bouillonait intérieurement, il savait que sa femme et le clébard le ressentiraient, mais cela lui état égal. Il savait que cela n'impressionerait pas Jacob, mais il préférait le prévenir d'avance. Si jamais il dépassait les limites du raisonnable, traité de paix ou pas, il serait mort. D'ailleurs avec sa petite réplique, il rit à gorge déployée, apparemment satisfait de sa blague. Un grondement sourd monta dans la gorge de Jasper...

"Je ne pense pas que tu préfèrerais que ce soit sur ta petite réserve sectaire. Nous ne faisons que respecter ce traité qui a été signé, si cela ne te convient pas, essayes de protester, tu te feras plus d'un ennemi, et je ne parle pas seulement de notre famille..."

Jasper ne parlait jamais pour ne rien dire. Il avait dit ce qu'il avait à dire, il l'avait remis le gami à sa place, s'il n'était pas content, Jasper sourit intérieurement de ce qui pourrait s'en suivre. Il le vit sourire, et Jasper se calma enfin. Il ne voulait pas se dire qu'un gamin avait réussit à le mettre en colère. Son visage devint plus serein, une atmosphère apaisante se fit ressentir. Alice pourrait ainsi comprendre que tout était finit, qu'il ne se passerait rien...Du moins pour le moment ( )...Il se plaça donc à côté de sa femme, et pris sa main tendrement dans la sienne, tout en continuant de fixer le toutou.

"Je suis parfaitement calme clébard. Quand à toi, que viens-tu faire ici? Si tu es venu pour nous embêter tu peux tout de suite repartir, nous allons de toute façon le faire...Après ton passage, cet endroit serait inaproprié pour passer un bon moment, l'odeure nauséabonde serait trop insupportable."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacob black
Chasseur de vampires
avatar

Masculin MESSAGES : 97
INSCRIPTION : 18/08/2009
AGE : 26
Localisation : La push
HUMEUR : Bonne

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: rencontre innatendue   Ven 21 Aoû - 20:45

Je saute le tour de Alice avec sa permission.

Je souris car le blondinet réagit exactement comme je l’avais prévu à ma provocation. Il me dit que lui et la naine ne faisaient que respecter le traitait les interdisant de circulé sur le territoire de la Push. Par la suite, je dis a Jasper d’être calme que je n’étais nullement venu me battre contre lui. Ensuite, Jasper m’insulta de clébard, ce qui me fis rire et me dit qu’il allait parfaitement bien et qu’il faudrait qu’une fois seul, changer d’endroit car mon odeur était nauséabonde. Je souris car ces insultes ainsi que ces remarques désobligeante ne me blessé nullement bien au contraire. Cela allait ajoutait un peut de mordant dans la conversation qu’ils avaient. Puis il me demanda ce que venait faire ici. « C’est vrai sa, pourquoi suis je-ici déjà? Ah oui, pour être tranquille. Oui mais non c’est bien pus marrant de me fritter avec Caliméro » me dis je intérieurement. D’habitude, lorsque je rencontrais les Cullens, Jasper restait en retrait et ce contenté d’écouter. Mais là, au moins, il ouvrait sa bouche et sortait de son personnage de coincé du cu…

Bref, je fus heureux d’avoir réussit cela car j’allais bien m’amuser avec Jasper. Bref, le geste qu’il fit ensuite me fis sourire. Il prit la main de Alice et ce mit à côté d’elle. Lorsque je les voyais tous les deux, j’oubliais presque qu’ils étaient très dangereux. Ils faisaient preuve de tendresse l’un envers l’autre ce qui prouvait bien que les monstres se comprennent. Mais il se passa une chose a laquelle je ne m’attendais pas, Alice me regarda et sourit. Elle semblait presque amusait par la situation actuelle. La naine, en elle même, ne m’inspirait pas de dégout, j’avoue même qu’elle me donnait presque l’impression d’être normale, si on lui enlève les yeux couleur or ainsi que sa couleur de peau blanche comme la neige. Alice ne cessait de sourire et adressa même un clin d’œil a Jasper. « Bon !! On va arrêter se numéro de Roméo et Juliette version horreur » me dis je en souriant. Je décidais de répondre quelque chose a Jasper :


« Et bien pour tout te dire mon cher sangsue, je suis venu ici pour être tranquille mais je ne te cache pas que je préfère nettement être ici a vous embêter. C’est beaucoup plus amusant et distraillant. »

Voilà, j’avais fait un effort surhumain pour ne pas éclater de rire devant la tête de Jasper. Dans toute les situations, on avait l’impression qu’il avait envie de vomir. Comment une fille aussi, bisard certes, mais jolie tout de même, pouvait elle supporter d’être avec un mec qui faisait constamment la tête. Les vampires restent et seront toujours, une énigme pour moi. Je ne m’attardais pas sur ce sujet. Je réfléchissais rapidement a ce que j’allais dire a Jasper. Lui posait la question sur la personne qui lui avait planter un bâton aussi profondément dans ces fesses pour ne pas être vulgaire, ou bien parler de la raison pour laquelle Alice avait la tête qui dépasser a peine du sol. Non, je ne m’attaquerais pas a Alice pour le moment gardant sa pour plus tard dans la conversation. Je reportais mon attention sur Jasper qui ne cessait pas de me fixait. Pour être plus précis, il n’avait pas cligné des yeux depuis environ cinq minutes ce qui me paru extraordinaire. Les vampires étaient des monstres mais ils possédaient des dons extraordinaires. Mon père m’avait dit que les vampires pouvaient passer des heures sans respirer ou bien rester immobile pendant des heures sans éprouver la moindre crampe. Je regardais Jasper qui ne cessais pas de me regarder et je finis par lui dire avec un sourire non dissimulé :

« Je suis beau a ce point que tu ne cesse de me regarder ? »

Ma prise de parole n’avait pas de but précis, je dis seulement cela pour faire la conversation étant donnée que l’ambiance était assez électrique. Alice gardait son sourire magnifique qui avait pour don de me troubler. Comment pouvait elle être si différente des autres membres de sa famille ?

(désoler je suis creuver je ferais mieux demain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Cullen
Membre de la famille Cullen
avatar

MESSAGES : 27
INSCRIPTION : 03/07/2009

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: rencontre innatendue   Sam 22 Aoû - 19:20

    Alice n'avait rien dit depuis le début de la rencontre, préférant s'amuser du comportement des deux hommes qu'elle imaginait en coq, le torse bombé en train de jouer au mâle dominant.
    Cette image la fit sourire et elle laissa échapper un petit rire. Elle ne ressentait pas de haine envers Jacob qui faisait néanmoins parti de la race ennemie à la leur. Elle respectait cette race comme toute autres sur ce monde et pensait avec conviction que celui ci était assez vaste pour contenir tout ce petit monde.
    Elle écouta avec attention leurs échanges sans y prendre part, se contentant de sourir devant leurs attitudes puériles. Elle sentit la main de son homme prendre la sienne tendrement, probablement pour chercher soutien et montrer au loup garou leur supériorité numérique. Cependant, Alice continuait à ne montrer aucune forme d'agressivité ni d'énervement en présence de l'intru à leur après midi tendresse qu'elle recherchait au départ.
    Elle resta silencieuse encore un moment, fixant Jacob de ses yeux d'ors et sereins. Parmis les Cullen, elle passait pour la plus "humaine" de la famille, c'était peut être du à son passé. Elle ne se souvenait pas de sa vie avant sa transformation alors cela avait changé sa vision d'aborder le fait d'être un vampire. Moins d'opposition, moins de mal ?
    Elle pencha la tête sur le côté, à la manière d'une enfant qui réfléchissait avec le sérieux d'un adulte. Elle sentait la tension dans les membres et les fibres du corps de Jasper et pour le détendre, pressait par moment sa main, pour l'inciter au calme. Elle adossa sa tête un moment contre le bras de son mari et laissa échapper un rire franc, sonnant comme un tintement de clochettes cristallines.


    - Vous êtes de vrais gamins ma parole. On dirait des coqs désirant de montrer sa supériorité.

    Elle laissa le temps à sa phrase de faire tache dans le décor, laissant les deux hommes sans voix. Elle sourit et rit de nouveau, pliée de voir la tête que tirait les deux adversaires. Il lui fallu quelques instants pour la calmer parfaitement et elle reprit:

    - Et si on essayer de parler en gens civilisés que nous sommes ? Aussi bien nous Jasper que toi Jacob.

    A nouveau elle laissa un moment, elle passa sa main de libre dans ses cheveux et ses yeux vagabondèrent un instant parmis le ciel gris de Forks, décidemment la ville avec le temps le plus misérable qu'il existe, pour le plus grand bonheur des Cullen.

    - Je suis sûre qu'on peut s'entendre. N'est ce pas ? Alors ravalez un peu votre fierté masculine et serrez vous la main !

    Elle rit, les défiant du regard. Elle savait que ce qu'elle leur demandait était beaucoup pour les deux, et qui devront s'empêcher de vomir au contact de l'autre..mais s'ils le faisaient, sa prouver leur bonne volonté.
    Elle leur sourit, fière de faire la sage dans le petit groupe. Elle était peut être petite et extravertie mais elle en avait dans la tête la petite lutine !
    Les nuages peu à peu tentaient de s'éclaircir...c'était assez dangeureux pour Jasper et elle, ils ne devront pas tarder à se mettre à l'abri des arbres pour éviter les rayons de soleil...




[désolée pour la taille de ce post et pour hier, mais après 42h sans dormir, j'étais pas en état d'écrire ^.^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacob black
Chasseur de vampires
avatar

Masculin MESSAGES : 97
INSCRIPTION : 18/08/2009
AGE : 26
Localisation : La push
HUMEUR : Bonne

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: rencontre innatendue   Dim 23 Aoû - 13:43

Je fixais longuement Jasper en attendant sa réponse mais se fut finalement Alice qui parla la première. Elle nous dit que nous étions comme deux coqs voulant montraient leur supériorité a l’autre. Je fus stupéfiais par la phrase de Alice car cela pouvait ce comprendre après tout que moi et Jasper ne nous aimions pas étant donné que nous étions deux ennemies. Mais après un court instant de silence, elle se remit a rire ce qui m’amusa. Décidément, elle n’était vraiment pas comme les autres. Visiblement, Jasper était aussi stupéfiait du comportement de Alice étant donné la situation tendue qui régnée. Elle ne semblait pas prendre la mesure des choses. Ils étaient deux vampires, et moi un loup. Elle se comporta comme une humaine, certes un peut folle, mais pas comme un vampire. Cela m’amusa légèrement qu’elle rie autant et je ne pus m’empêcher de sourire a mon tour. Elle cessa de rire au bout d’une bonne dizaine de minutes d’hilarité. Puis elle nous dit de faire preuve de civilité. Sa c’était le bouquet. Elle me demandait de faire preuve de civilité alors que son Roméo était à deux doigts de me sauter dessus. Et puis, je n’avais jamais fait preuve de civilité auparavant, alors pourquoi commencerais je aujourd’hui ?

Puis après, elle fit une proposition qui ne manqua pas de me choquer ainsi qu’a Jasper. Elle nous demanda de nous serrait la main. Alors là, autant me tuer sur-le-champ plutôt que de laisser Caliméro me touchait. A naine avait des idées vraiment tordu parfois. Comment pouvait elle nous demander une chose pareille alors que chacun de nous était écœuré par l’autre ? Je regardais Alice stupéfiais mais elle ne cessais d’affiché cet air amusé. J’évaluais la situation ainsi que la proposition de Alice. Si je serrais la main a Caliméro, je devrais passer deux bonnes heures ensuite a me lavé la main et peut être même devrais je me la couper pour enlever l’odeur. Je pensais a une chose. Si je serais la main a Jasper, je pouvais espérer lui brisé des os. Cool comme idée finalement. Puisque personne ne disait rien depuis une bonne dizaine de minutes, je finis par dire a Alice :


« S’il fait ça pour qu’il arrête de me regarder comme s’il aller me bouffer, j’accepte de sacrifier ma main.»

Je pensais à mon retour a la Push. Jared et Paul ne cesseraient pas de me charrier pour avoir accepter une telle chose. Mais après tout, eux deux ne faisait que patrouillait dans la Push et ne sortaient jamais alors forcément, ils ne leurs arrivaient rien. Sam me demanderais surement ce pourquoi j’étais aller si loin de la Push. A merde. Mon retour a la Push aller être très pénible. Bref, je m’approchais de Jasper d’un pat lent car je voulais retarder le moment ou je devrais lui serais la main le plus possible. Alice ne cessait pas de sourire ce qui commença a m’agacer. Si mignonne qu’elle fut, je la trouvait exaspérante de s’amuser dans un moment pareille. Je fus désormais a deux pats de Jasper qui ne crispa encore plus a ma venu. Puis je m’arrêta et dit a Alice :

« Je te préviens que si je serre la main a ton copain, tu devras en faire de même avec Leah. Cela l’énervera et me permettra en même temps de me venger de ce que tu me fais. »

Jasper n’appréciait pas que je parle ainsi a Alice, d’ailleurs, il n’appréciait pas que je lui parle tout court. Pour une fois que j’étais gentil avec un vampire de la famille Cullen, j’en subirais les conséquences. La meute me taquinerait pendant des mois sur cette poigné de main. Ils trouvaient cela amusant lorsque j’étais dans des situations comme celle ci. C’est vrai d’ailleurs, ce genre de situation n’arrivait qu’ait moi. Serais je maudis ? Après tout, je ne voyais que cette possibilité. Déjà, lorsque j’étais aller voir Carlisle pour lui rappelais de rester loin des frontières Quileute, ils s’étaient tous moquaient, en particulier Embry et Paul.

« Allons-y buveur de sang. Qu’on en finissent une bonne fois pour toute de cette idée stupide de la naine. »

Je lançais un grand sourire a Alice puis me concentra sur Jasper. J’eus envie de vomir lorsque je lui tendis la main.

(Alice, tu va me payer cela je te le garantis )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper Hale
Membre de la famille Cullen
avatar

MESSAGES : 95
INSCRIPTION : 16/07/2009

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: rencontre innatendue   Lun 24 Aoû - 1:23

Le clébard commençait à lui tpper sur les nerfs, mais Jasper restait calme. Du moins, il essayait de le rester autant qu'il pu l'être en présence d'un de ces Quileute. Heureusement, Alice était toujours là pour l'aider à se contrôler, et à ne pas se laisser guidé par ses pulsions parfois meurtrières. Jacob faisait toujours mine de s'amuser de la situation, voyant qu'Alice n'était pas du tout inquiète, et qu'elle souriait depuis un bon moment. Il fut quelque peu choqué par le geste affectif que Jasper venait d'avoir envers Alice, et vous vous doutez bien que c'est un oeuphémisme. Mais Jasper aurait été tout aussi horrifié de voir deux toutou se tenir la main. Jacob répondit qu'il était venu ici pour se détente, mais qu'il préférait amplement les embêter.

"Vois-tu, nous étions nous aussi venu ici pour nous détendre. Mais si tu préfère embêter quelqu'un, va faire mumuse avec tes louveteaux. Tu n'es pas dans ta petite réserve en sécurité, il pourrait t'arriver bien des choses."

Il avait dit cela d'une voix neutre, mais il pensait chaque mot qu'il avait prononcé. Si jamais il continuait ainsi à les déranger, Jasper se ferait non seulement un plaisir, mais aussi un devoir envers son frère Edward, de fondre sur son adversaire et de lui briser la nuque comme une brindille. Mais Alice était là, et malgrè le fait qu'elle n'aurait pu voir ce que Jasper pourrait projeter de faire à cet imbécile heureux, elle lui interdirait de le toucher d'un cheveux. Elle ne voudrait pas déclencher une guerre entre son clan, et leur meute. Carlisle non plus d'ailleurs, c'est ce qui retenait le plus Jasper de s'énerver et de le tuer sur le champ. Il fixait le clébard, de ses yeux dorés, et son air absent, indifférent. Jacob lui lança une pique, mais Jasper n'eu pas le temps de répondre, Alice s'exprima enfin, depuis quelques minutes qu'elle avait passé e silence. Elle eplosa de rire. Jasper fut quelque peu blessé par cet éclat de rire, qui s'adressait autant au cabot qu'à lui. Mais ne le quitta pas des yeux malgrè tout. Elle les traita de gamins. Mais sa deuxième phrase alluma une petite étincelle dans le regard bsent de Jasper et la troisième tirae de sa petite femme lui fit écarquillé les yeux. Il tourna un regard incompréhensif vers elle.

"Chérie, comment veux-tu que nous puissions discuter avec un cabot qui de surplus est un gamin ne sachant pas ce qu'est l'humilité. Même sans visions, tu sais très bien que je ne toucherais jamais de ma vie à un clébard comme llui, sauf pour lui déchirer les entrailles..."

Jasper s'arrêtant dans son petit monologue amplit de haine. Il était peut-être fier, mais il avait de quoi. Jamais il n'avait cherché à entrer en contact avec ces minables, et si cela ne tenait qu'à lui, ils auraient déjà changé de lieux de résidence. Mais il y avait le reste de la famille...Et Edward, qui s'était attaché à une humaine...A présent, impossible de s'éloigner de cette race batarde de chiens puants. Jasper éprouvait une vive animosité envers eux, et il était du côté de Rosalie, Edward et Emmett, si jamais il devait y avoir conflit. Elle rit, et sourit avec avoir dit qu'ils devraient se serrer la main. Jasper aurait rit pour se moquer, ou par irone si cette demande n'avait pas était si...Dégoutante.

"Crois moi, lon de moi l'envie d'avoir le gout âcre et répugnant d'un sal cabot comme toi dans la bouche, je préfèrerais encore me salir les mains plutôt que de condamner mes crocs..."

Mais au grand étonnemment de Jasper, Jacob n'avait pas dit ça dans le seul but de l'embêter. Il s'approcha à pas lents, pour venir se poster à deux ou trois pas de lui, autant dire, très prohe...Assez proche pour que Jasper en ait finit avec lui avant que l'autre ait eu le temps d'envisager de se transformer en loup. Mais il éloigna cette idée, préférant garder ce spectacle un autre jour, pour le plus grand plaisir de Rosalie, sous ses yeux même. Alors Jacob eu le culot d'une nouvelle fois adreser la parole à Alice, pour lui dire quelque chose qui énerva Jasper malgrè le calme relatif qu'il tentait de conserver depuis quelques minutes. Un grondement sourd s'élevait de la gorge du vampire, il se cambra légèrement, comme pour sauter sur son interlocuteur. Il lui tendit la main. Jasper ne bougea pas d'un poil, tendu à son maximum. Le grondement se tu, Jasper était parfaitement immobile. Il dédégna la main du minable qui se trouvait en face de lui. Il ne voulait pas endosser la fureur de chère Rose, lorsqu'elle saurait enfin ce qu'il avait fait, et la déception dans le regard d'Edward, qui le saurait dès que Jasper s'approcherait de lui. Il ne lui serrerait pas la main. Il n'en aurait pas besoin...Il sentait qu'Alice eu une absence...Il se détendit d'un coup, jeta un regard iquiet vers elle...Elle avait une vision.


[Poste finit.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Cullen
Membre de la famille Cullen
avatar

MESSAGES : 27
INSCRIPTION : 03/07/2009

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: rencontre innatendue   Mer 26 Aoû - 22:11

    Alice était assez amusée de leur réactions qui était logique vu la situation. Par cette brève poignée de main, la belle vampire désirait par-dessus tout consolider le pacte conclu entre les loups garous et sa famille. Elle encouragea son compagnon d’un regard et avança d’un pas vers leur ennemi potentiel pour marquer son soutien. Jacob tendit sa main en premier et Alice fut marquée par ce simple geste de tolérance. Malgré le fait qu’ils soient écœurés l’un et l’autre, ils préféraient une poignée de main qu’une guerre ridicule, et cela, elle ne manquera pas de le raconter à Carlisle, leur chef de famille.
    Elle ne tient pas compte des remarques outrées de son époux, se contentant d’un dix sourire rassurant, elle était persuadée qu’ils étaient conscients de l’importance de ce geste anodin entre eux.
    Elle s’arrêta soudainement, figée sur place par la puissance de la vision qu’elle recevait. Son regard se voila tandis qu’elle regardait dans le vide, inconsciente de se qu’il se passait autour d’elle.
    Elle ne voyait pas le regard inquiet de son compagnon, ne sentait pas ses mains sur ses épaules frêles, ni l’expression du visage très étonné du loup garou qui pour lui, était une situation inédite. Elle ne sentit par Jasper la prendre dans ses bras pour l’emmener avec précipitation sous le couvert des arbres pour les mettre à l’abris des rayons de soleil qui filtraient du ciel nuageux. Sa vision était par images, plus ou moins nettes, l’ensemble restait suggestif.
    Vitesse, soif de sang, désir de se battre.
    Elle voyait Bella…elle voyait sa famille, sans pour autant voir le visage de la personne à travers qui elle voyait ces images. Mais les sensations et les désirs étaient claires, tuer Bella. Alice frémit, si elle serait restée humaine, elle aurait pâlit d’inquiétude. Sa vision se dissipa petit à petit, sur quelques images floues et imprécises. Elle voyait de la végétation, elle percevait même la proximité d’une route, assez fréquentée vu le bruit fréquent des voitures. La personne courrait à une vitesse propre aux vampires avec une seule idée, trouver Bella. Alice sursauta, elle se retrouva allongée contre un arbre, à l’ombre.
    Il lui fallut quelques secondes afin d’émerger totalement de cette vision violente qu’elle venait d’avoir. Sous le visage inquiet de Jasper, elle n’arriva qu’à souffler un mot..


    - Traqueur..

    Il haussa les sourcils et vint lui prendre les épaules pour lui poser plus de questions, notamment ce qu’elle voyait dans sa vision. Elle lui raconta tout se qu’elle savait, et elle commença par le fait que Bella était en danger.
    Dès qu’elle prononça cela, elle étudia la réaction de Jacob qui ne tarda à se faire connaitre. Elle attendit que cela s’apaise et dit d’une voix fluette et sûre d’elle.


    - D’après se que je sais, le traqueur a pour cible Bella…il court à travers la forêt, près d’une route fréquentée, c’est tout ce que je peut dire…

    Elle posa sa main sur sa tête pour essayer de se remémorer quelques bribes de la vision qui pourraient être utiles sans en trouver, elle se remémora tout les détails, mais malheureusement la proximité du loup garou avait atténué la netteté de sa vision, c’était déjà un miracle qu’elle ait réussie à en avoir une en étant aussi proche de lui..

    -Quoi qu’il en soit, il faut la protéger !

    Elle se tourna vers Jasper sans hésitation, c’était lui le mieux placé pour monter un plan, après tout il avait connu maintes guerres et l’heure était à l’action et à la défense, on ne pouvait compter que sur l’expérience de son mari. Elle se releva, et épousseta ses vêtements avec ses mains. Oui l'heure était grave, Bella était en danger, un traqueur l'avait prise pour cible et en plus, la famille Cullen était en chasse, qui sait se qu'il peut arriver à Bella sans le soutien des Cullen ? Il devait en plus se séparer, laisser le traqueur se rapprocher autant de Bella était très dangereux, il ne fallait en aucun cas qu'il se rencontrent, il devait y avoir quelques membres affectés à la protection de Bella tandis que d'autres se chargeait du traqueur, mais ils étaient trois à cette heure ci.
    Oui, sa s'annonçait mal, il fallait réagir vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacob black
Chasseur de vampires
avatar

Masculin MESSAGES : 97
INSCRIPTION : 18/08/2009
AGE : 26
Localisation : La push
HUMEUR : Bonne

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: rencontre innatendue   Jeu 27 Aoû - 19:51

Je m’apprêtais a répondre sauvagement, sur le même ton qu’il employait lorsqu’il s’adressé a moi, lorsque je fus brutalement coupais dans mon hélant par Alice. Elle se figea sur place sans raison apparente. Je me demandais ce qui pouvait pousser Alice a agir de la sorte dans un moment pareille. Cela ne pouvait être une réaction suite a la situation étant donnée qu’elle s’amusé beaucoup. Puis je vis que Jasper la serais contre lui ce qui signifiait qu’il était parfaitement au courant de se qui se passé avec la naine. Puis je me rappela soudain une conversation que j’avais eu avec Bella environ deux mois auparavant. Nous avions longuement parlaient des dons des Cullens et elle m’avait appris que Alice avait des visions parfois et que lorsque cela se produisait, elle se figeait sur place pendant un bon moment. Je fixais donc Alice qui visiblement était toujours dans sa vision car elle ne nous disait toujours rien. Bizarre pour une fille qui ne cessais de parler a longueur de journée. J’attendis qu’elle daigne nous dire ce qu’elle voyait mais je n’attendis pas très longtemps. Après bien cinq minutes de silence total, elle nous dit tout en regardant Jasper le mot « Traqueur ». Caliméro parut comprendre tout de suite de quoi il s’agissait puisqu’il fronça les sourcils. Mais moi, je pataugeais complètement dans la semoule. Le mot traqueur voulait tout dire alors pourquoi Jasper se montrait tout de suite menaçant.

Puis, elle vit visiblement que je ne comprenais rien a la situation car elle se mit nous racontait sa vision plus en détail. Elle nous dit qu’elle avait vu un vampire approchait de Forks et que visiblement, sa cible était Bella. Lorsque je l’entendis prononcé ces mots là, j’eus un long frisson tout le long du corps ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps. Cette fille attirait vraiment les problèmes et en particulier, les problèmes du genre paranormal. Je regardais Alice qui vit mon inquiétude au sujet de Bella car elle me dit qu’il fallait assurer la protection de Bella. Tout de suite, je me dis qu’il était hors de question que je sois mis à l’écart pour protéger Bella. Elle était la femme que j’aimais et il était aussi hors de question que les Cullens s’attaquent seul a des vampires car cela faisait déjà un long moment que je n’avais pas mordus dans un vampire. Je regardais Alice et Jasper et je dis d’une voix forte et assurée :


« S’il faut protéger Bella, je veux en être. Il est hors de question que vous soyez les seuls a pouvoir vous amuser un peut et je serais beaucoup plus rassurer si je surveillais Bella moi même. »

Cela était vrai. Même si j’avais tout ma confiance en Alice, le reste de la famille sangsue ne m’inspirait guère la sécurité. Je voulais à tout prix être au côté de Bella si jamais il lui arrivait quelque chose car je savais que je pourrais être assez fort pour vaincre un vampire. De plus, je voulais que pour une fois, se soit moi qui veille sur Bella et non cet abruti de Edward. Je n’en informerais pas la meute car autrement, Sam m’interdirait d’être de ceux qui veilleraient au pré de Bella. De plus, je ne voulais pas que la tribu ait une raison de plus de me charrier sur les sentiments que j’avais pour Bella. Depuis pas mal de temps, Leah passait son temps a me faire comprendre que l’affection que j’avais pour Bella était ridicule. J’avais, et cela a plusieurs reprise, piqué une grosse colère et d’ailleurs, Leah en avait encore la marque sur son cou. Je regardais une fois de plus la naine et lui dit :

« Permettez-moi de vous aider. Je pense pouvoir vous être utile. De plus, vous savez que rien ne peut m’empêcher de me rendre chez Bella pour la surveiller, pas même votre abruti de frère Rocky… je veux dire Emmett. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper Hale
Membre de la famille Cullen
avatar

MESSAGES : 95
INSCRIPTION : 16/07/2009

Carte d'identité
Relations ::
Boite à désirs:

MessageSujet: Re: rencontre innatendue   Dim 27 Sep - 17:23

Jasper se tourna vers sa femme, et à partir de maintenant, Jacob n'existait plus pour lui. Peu importait si lui serrer la main aurait arrangé les choses, Alice avait une vision, et elle avait l'air assez importante. Il la prit par les épaules, et la conduit sous un arbre, pour que la vision se termine, et qu'elle lui raconte tout ce qu'elle avait vu. Une fois sous l'arbre, il attendit patiemment qu'elle soit finit. Lorsque Alice rouvrit les yeux, Jasper était là, auprès d'elle et la regardait avec inquiétude. Elle repris doucement ses esprits, mais Jasper n'avait pas le temps d'attendre, c'était certainement important...sa vision avait l'air plus puissante qu'une simple vision...

"Mon amour...? Qu'as-tu vu? Tu semblais bizarre...Qu'est-ce qui va se passer?"

Le seul mot qu'elle pu lâcher, le premier, fut le plus important...Elle eu du mal à le prononcer...C'est à peine si elle soufflait pour l'articuler. 'Traqueur'. Alice avait tout dit. un traqueur. Mais qu'allait-il se passer? Qui était en danger? Pourquoi était-ce une vision importante? Il n'eu pas besoin d'attendre longtemps ou de formuler à voix haute ses questions, ses inquiétudes. Le traqueur qui approchait allait s'en prendre à Bella. Sauf s'ils agissaient. Mais ils ne connaissaient pas ce traqueur. Jasper refusait de travailler en équipe avec le toutou, mais séparés, ils n'avaient aucune chance. Mais ses frères et soeur arrivaient. Il devait les rejoindre, et stopper le vampire non désiré. Ils devraient former deux équipes, et les équipes s'imposaient d'eux même. Une qui s'occuperait de stopper le traqueur avant qu'il n'entre en ville. Le deuxième s'occuperait de la protection rapprochée de Bella, au cas où la première équipe échouerait. La première équipe se composerait bien sûr d'Edward, pour son don, et parce qu'il voudra être sur la première ligne. Emmett, pour avoir besoin d'un moyen de persuasion. Peut-être qu'ils n'auront pas besoin de se battre, mais ils auraient tous deux besoin de Jasper pour son don d'empathie. Le deuxième groupe serait composé de Rose, qui, même si elle n'éprouvait aucune affection pour Bella, il faudrait bien que quelqu'un s'occupe de sa protection, et étant donné que Jasper et ses frères n'auraient pas besoin d'elle, elle ferait partit du premier groupe. Jacob ferait également partit de ce groupe, car il voudra protéger Bella, et c'était mieux qu'il ne fasse pas partit du même groupe qu'Edward. Quand à Alice, elle leur servira à les prévenir si le groupe 1 avait réussit, ou si le traqueur arrivait. Jasper avait établit son plan, il ne restait plus qu'à trouver les autres, et stopper et éloigner le vampire qui s'approchait à chaque minutes un peu plus. C'est pour cette raison que Jasper ne releva pas ce que Jacob dit sur Emmett. Il sentit le regard d'Alice. Il la regarda droit dans les yeux, et l'apaisa. Il sourit. Il lui fit comprendre à sa manière, que tout se passerait bien, qu'elle n'avait pas à s'inquiéter.

"Alice, va directement chez Bella avec Jacob, vous assurerez sa garde rapprochée. Je rejoins les autres, nous essayerons de stopper cet individu non désiré, ne t'inquiètes pas. Je vous enverrais Rose, et on s'occupera de l'autre avec Ed' et Emmett. Tout ira bien, je me dépêche, il ne faut pas que le traqueur puisse s'approcher trop de Forks. A tout à l'heure chérie...Jasper s'approcha de sa bien aimée, déposa un doux baiser sur son front pale, et murmura de façon à ce que seul elle puisse l'entendre. Chérie tout va bien se passer, je t'aime."

Il s'éloigna d'Alice, et se retourna vers Jacob.

"A la prochaine cabot, et tâche de connaître la répartie, ou bien sinon, essaie de mettre un peu de muscle, car là tu ne m'intéresses ni pour ta brillante intelligence, ni pour ta force. Emmett est beaucoup plus intéressant que toi, et tu pourrais t'en faire un allié précieux, dommage pour toi que tu ne l'aimes pas, et qu'il n'aime pas votre race de chien de berger."

Jasper Hale s'en alla, courant le plus vite qu'il pu, pour rejoindre les autres, et les prévenir du danger qui guettait Bella.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rencontre innatendue   

Revenir en haut Aller en bas
 
rencontre innatendue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une "personne" innatendue
» Une recontre innatendue [P.V Pelage de FEu ]
» Face à Face innatendue ! * Pv Joker*
» Intrigue IV : Discution innatendue (PV : Jason Turner)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Do I Dazzle you ? :: Forks :: Lycée de Forks :: Parking et hall-
Sauter vers: